h1

Western girl, Anne Percin

mars 26, 2013

western-girl-anne-percinRésumé : Le rêve d’Élise va enfin se réaliser. Son american dream ! Trois semaines dans un ranch du Middle-West. Tout ce qu’elle aime réuni dans un pack complet : l’équitation, la musique country, les bottes à franges, les cactus dans le désert…
Sauf qu’elle partage le séjour avec une bande de snobinards, tout ce qu’elle déteste !
Alors, comme dans tout bon western, va y avoir de la bagarre, et Élise est du genre Calamity Jane… Les méchantes n’ont qu’à bien se tenir. Et les gentils cow-boys aussi !

Avis : Elise est rousse (ça ça m’a plu direct), Elise adore les cow-boys, la country, les chevaux et rêve d’aller dans un ranch, c’est une western girl et je me suis immédiatement attachée à elle. L’histoire nous fait voyager autant au Middle-West que dans la musique Country, et à cheval en plus. Le seul groupe que je connaissais (enfin je devais peut-être en connaitre d’autre sans le savoir mais qui me disait quelque chose) c’est Lana Del Rey. Comme j’étais dans mon lit pour lire je n’ai pas encore écouté les musiques mais je pense ne pas tarder à le faire car j’adore en découvrir (comme pour la trilogie avec Maxime de la même auteur, on retrouve beaucoup cette culture musicale).
Au niveau des personnages, j’ai adoré Elise, Derek (son prénom m’a perturbé tout du long, j’ai trop regardé Teen Wolf), Trish et son père, les gens qui tenaient le ranch. Ils étaient vraiment cool et m’ont vachement plu. Les copines d’Elise, Maëlle et Laëtitia sont bien gentilles mais un peu girouette, et bien entendu j’ai détesté Georgia et sa clique (d’autant plus qu’elle me rappelait des gens que j’ai vraiment connu et que j’ai subis), ces gens sont vraiment méchants mais je ne les trouve pas pour autant clichés dans le sens où et bien… Oui des ados enfoirés ça existe, qui se trouvent une tête de turc et qui répètent des méchancetés à longueur de journée (et qui est pourtant bien entouré).
Elise ne se laisse pas faire mais par moment je comprends son découragement. Par contre je la félicite pour son bon niveau d’anglais (moi je suis sûre que j’aurais rien compris à ce qui se disait). Les chevaux avaient l’air beau, même si je connais pas du tout les différentes races présentés. En tout cas j’imaginais très bien le paysage, j’avais très envie de voyager avec Elise.
Parlons aussi de Louis, ah Louis ! Je l’ai bien aimé malgré tout, il était mignon tout de même (et son petit côté bourge avait quelque chose de chou). La fin m’a fait jubilé bêtement, puis bon j’aime assez avoir le coeur dans les chaussettes !
Alors voilà, c’est un super beau livre et la couverture est juste bavante en plus !

Phrase retenue : 
« […]mais je ne dessine pas. Quoique… Ecrire, c’est un peu dessiner avec des mots » j’adore cette phrase, c’est beau je trouve.

3 plus : 
– la magnifique couverture
– la rousseur d’Elise
– et tout le reste : l’écriture, les références musicales, les chevaux, les paysages, et même les relations humaines

1 moins : 
– je l’aime bien moi la petite Elise alors j’en ai pas eu assez. C’est toujours dur de quitter des personnages quand on les aime.

Ce livre répond aux challenges :
Les challenges de l'année 2013 Les challenges de l'année 2013

Publicités

2 commentaires

  1. J’m tp ce livre et j’avoue que si le film existait je l’aurai regarder !


    • Je crois… Je dis peut-être une bêtise… Mais il m’avait semblé voir qu’il y aurait peut-être un film dessus.



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :