h1

Delirium tome 2, Lauren Oliver

mars 21, 2013

delirium 2

Attention lire cet avis peut vous spoiler le tome 1.

Résumé : Lena a découvert avec Alex ce sentiment interdit qu’est l’amour. Ensemble ils se sont enfuis, déterminés à gagner la Nature pour vivre leur passion. Mais seule Lena est parvenue à franchir la frontière. Sans savoir si Alex est encore vivant.

Aujourd’hui Lena a rejoint la résistance. Elle se voit confier une mission qui pourrait bien lui coûter la vie. Quand une nouvelle rencontre remet en question tous ses principes. Se battre pour avoir le droit d’aimer : cela a-t-il vraiment un sens ?

Imaginez qu’on vous prive de tout sentiment. Que la liberté ne soit plus qu’un vieux souvenir dénué de sens. Jusqu’où iriez-vous pour garder le droit d’aimer ?

Avis : mon avis sur le tome 1 ici. Je dois le dire mais : qu’est ce que je trouve la couverture moche, enfin bon heureusement ça ne m’a pas gâché ma lecture.
J’ai littéralement adoré ce deuxième tome. La façon d’écrire et de séparer les chapitres entre « avant » et « maintenant » donne un très bon rythme au livre (et j’ai trouve ça original). Ensuite l’écriture en elle-même est un délice, la façon dont Lauren Oliver décrit les sentiments me donne toujours des frissons, et plus d’une fois j’ai failli fondre en larmes au cours de ma lecture. On retrouve Lena, qui a changé, qui est plus mature, mais aussi plus vide peut-être, remplis de colère et de haine, car c’est l’autre facette du déliria la haine. Alex n’est plus là et elle doit tout de même se reconstruire avec ça. Ici nous faisons la connaissance de nouveaux personnages.
J’ai beaucoup aimé ceux de la Nature. Tack et son sale caractère, Raven et sa « dureté » (même si par moment elle m’a saoulé), Blue (trop mignonne), Sarah et sa gentillesse, Hunter et sa bonne humeur, et tous les autres.
J’ai aussi apprécié d’autres personnages comme Julian (que j’ai trouvé vraiment trop mignon) et il y en a que j’ai détesté comme Thomas Fineman (le père de Julian) ou les Vengeurs (brr).
Cette histoire est pleine de complot et si j’avais deviné quelques petits trucs, pas mal de choses m’ont surprise et m’ont un peu dégoûté de ce monde. Le pire c’est que je trouve ça très réaliste, car même si nous n’avons pas de vaccin contre le déliria, notre monde est façonné ainsi. On laisse mourir les plus faibles au profit de quelques uns.
Etre vacciné du déliria rend-il plus heureux qu’avant? Toute la question est là.

La fin m’a retourné le coeur et la tête, il est très très difficile d’attendre que j’ai la suite et je ne vais sûrement pas tarder à me la procurer et la lire (même si j’ai vraiment peur de ce qui va se passer). Ça se termine tellement brusquement que j’ai tourné la page et me suis retrouvée bêtement devant une page blanche en m’écriant « non c’est pas possible ». Et ben si.

Bref un super livre, bouleversant, très bien écrit, qui fout des frissons et qui me perturbe toujours autant.

Pas de phrase post-itée.

3 plus : 
– La manière dont c’est écrit et dont c’est construit
– Les personnages
– L’histoire elle-même, et la fin.

3 moins : 
– Je met la fin ici aussi, parce que j’ai eu du mal à m’endormir à cause d’elle ahaha
– La couverture super moche (en tout cas je ne l’aime pas)
– Je n’ai pas la suite.

Ce livre répond au challenge suivant : 
Les challenges de l'année 2013

Publicités

2 commentaires

  1. Paraît que cette série est bien!!



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :