h1

Les étranges talents de Flavia de Luce, Alan Bradley

mars 13, 2013

Cette lecture était prévue pour le mois de février avec Steam Book, mais j’ai eu tellement de mal de le lire que je le présente seulement maintenant. Je vous mettrai sa chronique quand elle l’aura lu (je n’ai pas de nouvelle…)

flavia de luceRésumé : En cet été 1950, le paisible village anglais où réside la famille de Luce n’est pas au bout de ses surprises : un cadavre dans un plant de concombres, un oiseau mort déposé sur le pas de la porte avec un timbre rare planté dans le bec, des complots qui refont surface… Sans compter la disparition d’un morceau de l’écoeurante tarte à la crème de la cuisinière !

Flavia, l’intrépide et malicieuse fille du colonel de Luce, décide de mener l’enquête. Cette jeune chimiste en herbe, qui passe son temps à concocter des potions contre ses deux pestes de grandes soeurs, ne reculera devant rien pour découvrir l’identité de la victime.

Excentricité, campagne anglaise et frissons sont les ingrédients du succès de ce roman qui a déjà conquis les lecteurs du monde entier !

Avis : comme je l’ai dis plus haut, j’ai eu énormément du mal à lire ce livre. Ce n’est pas dût à l’écriture qui à mon sens était plutôt bonne, l’histoire paraissait assez intéressante, l’enquête originale. Flavia une enfant de 11 ans cherche qui a pu tuer l’homme qu’elle retrouve mort dans son jardin. MAIS… Rien. Je ne suis pas entrée dedans, je m’ennuyais, je n’accrochais pas du tout. Peut-être parce que Flavia est un personnage trop mâture, trop froid dans ses sentiments aussi. Je n’ai pas aimé ses soeurs (sauf à la fin, et par contre j’adorais leur passion, le fait que Flavie joue du piano, que Daphné lit une tonne de bouquins), ni son père. Et pas trop les autres personnages non plus. Les policiers paraissent vraiment être des incapables puisque Flavia est bien plus douée qu’eux (je ne sais pas pourquoi mais … ça me dérange un peu).
Bref je ne me suis pas attachée aux personnages, j’ai trouve qu’il y avait trop peu de sentiments, quelques pointes d’humour mais qui n’ont pas suffit. De plus j’ai assez vite lâché l’histoire car ça se perdait parfois dans des explications qui ne m’intéressaient pas forcément, j’ai eu ma période philatéliste mais moi les timbres c’est pas non plus ma grande passion et l’histoire tourne autour de timbres. La fin est sympa et m’a presque fait dire « tiens j’aimerais en relire un » sauf que non, je ne pense pas lire le tome 2, j’ai eu vraiment trop de mal avec celui là. Sans même tout à fait comprendre pourquoi, il avait tout pour me plaire mais voilà j’étais trop loin de l’histoire, et si ça avait bien commencé mon envie de lire ce livre est très très vite retombée.
Je ne sais pas quoi en dire de plus, l’avoir lu sur si longtemps m’a fait oublié pas mal de trucs. Flavia est aussi très intelligente, elle s’y connait en poison (peut-être un peu trop), comme je l’ai déjà dit ses réactions m’ont parfois dérangé (comme par exemple celle qu’elle a quand elle trouve le type dans son jardin). L’enquête aurait peut-être pu durer moins longtemps, je sais pas… Enfin bref je n’ai pas accroché. Un bon point tout de même, toutes les références sur la musique classique et sur les livres (oui j’adore ça !)

Phrase post-itée : 
« Il me vint à l’esprit que le paradis était sûrement un endroit où les bibliothèques étaient ouvertes vingt-quatre heures sur vingt-quatre, sept jours sur sept. » oui moi aussi

3 plus : 
– une bonne écriture
– quelques traces d’humour
– beaucoup de référence musicale et sur les livres

3 moins : 
– je n’ai pas aimé les personnages
– j’ai trouvé flavia trop froide, trop « précoce » peut-être aussi
– mais que fait la police?

Ce livre répond aux challenges :
Les challenges de l'année 2013 Les challenges de l'année 2013 Lecure commune

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :