h1

16 lunes, Kami Garcia et Margaret Stohl

mars 11, 2013

16lunesRésumé : J’ai longtemps rêvé de cette fille. Elle apparaissait dans un cauchemar où, malgré tous mes efforts, elle tombait sans que je puisse la sauver. Je me savais lié à elle d’une façon particulière. Et puis un jour, elle est arrivée en chair et en os au lycée. Elle était belle et mystérieuse. Si j’avais su qu’en même temps que cette fille surgirait aussi une malédiction… J’étais éperdument amoureux, mais cet amour était perdu d’avance.

Avis : Honnêtement, le résumé ne me donnait mais alors PAS DU TOUT envie de lire ce livre. Je me suis dis « okay encore une histoire niaise cliché twilight », du coup à part pour mater la jolie couverture et le titre intriguant je ne me suis jamais arrêtée vraiment devant ce bouquin. Puis j’ai vu la bande annonce du film et je me suis dit « tiens ça ne ressemble pas à ce que je pensais, ça a l’air différent », du coup j’ai craqué et je l’ai acheté et lu.
Qu’en dire?
J’ai tout simplement adoré les personnages. Le fait que ce soit Ethan qui raconte l’histoire est agréable (bah oui un mec narrateur, enfin, enfin). En plus Ethan il est plutôt chouette, un peu décalé par rapport aux gens de sa ville, il émet moins de préjugés, il réfléchit par lui même et n’est pas un petit mouton guidé par Madame Lincoln, la mère de Link son meilleur ami. Ce qui me permet de dire que j’ai totalement adoré Link, il est vachement cool et c’est un vrai ami, il ne lâche pas Ethan comme on pourrait s’y attendre dans cette ville. Par contre j’ai eu du mal avec sa mère, son esprit fermé et ses préjugés débiles. Tout comme Emily, Savanah et quasiment tous les habitants de Gatlin, qui sont bouchés, stupides et méchants. Heureusement il y a Amma qui est extra, les Soeurs qui m’ont fait totalement déliré, Macon parce que malgré son caractère il est chouette et bien entendu Lena (l’héroïne principale tout de même). Si sa façon d’être totalement défaitiste par moment m’a complètement gonflé, je l’aimais bien tout de même.
A part ça j’ai bien aimé Ridley (et ben oui), elle m’a intrigué, elle avait quelque chose de vraiment intéressant même si elle était aussi un peu agaçante (mais c’est son rôle ahaha). Pour finir j’ai bien aimé Marian, mais elle ne m’a pas marqué plus que ça, et Boo Radley est un super chien !
L’histoire d’amour est sympa, elle ne m’a pas touché plus que ça mais elle est bien décrite et mignonne, elle ne prend pas non plus toute la place (même si elle est très présente évidemment). Ethan est adorable en tout cas quand il est amoureux !
Pour l’histoire, elle est pas mal, manque vraiment d’action par moment et je pense que certains passages auraient sans doute pu être occulté, mais ce n’était pas inintéressant, ça se lit bien et j’ai lu les 6OO et quelques pages avec plaisir. Quelque chose m’a dérangé vers la fin [SPOIL ON : je trouve ça dommage que Lena fasse la même erreur que Geneviève SPOIL OFF], mais à part ça elle était plutôt sympa et donne forcément envie de lire la suite je pense. En tout cas je la lirai (mais pas tout de suite, parce que je n’ai pas le livre et que je me sens pas de reprendre l’histoire immédiatement).
Je pense que les personnages font beaucoup dans cette histoire, ils m’ont vraiment plu, sinon je ne pense pas que j’aurais autant aimé. J’ai pas mal jubilé dans certaines scènes, Ethan a de la répartie et c’est agréable.
En bref un livre sympa, avec lequel j’ai passé un bon moment même si certains passages étaient longuets. Une fin pleine d’action, et qui donne envie d’avoir la suite. Des personnages géniaux et un patelin où je ne voudrais pas vivre !

Phrase qui m’a marqué : 
« Ce qui est bien et ce qui est facile sont rarement la même chose » bah ouais…

3 plus : 
– la couverture et le titre français (bizarrement que je trouve plus beau que l’original, plus intriguant, d’habitude je ne comprends pas pourquoi ils changent les titres, mais là je trouve le choix sympa)
– les personnages, un très bon point. Surtout Ethan, Link et Ridley
– une écriture simple à lire, une histoire sympa

3 moins : 
– j’ai déteste Gatlin, quelle horrible ville
– une petite chose à la fin m’a dérangé
– quelques moments de longueurs

Ce livre répond aux challenges suivants : 
Les challenges de l'année 2013 Les challenges de l'année 2013 Les challenges de l'année 2013

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :