h1

Charly 9, Jean Teulé

mars 4, 2013

charly9Résumé : Charles IX fut de tous nos rois de France l’un des plus calamiteux.
À 22 ans, pour faire plaisir à sa mère, il ordonna le massacre de la Saint-Barthélemy, qui épouvanta l’Europe entière. Abasourdi par l’énormité de son crime, il sombra dans la folie. Courant le lapin et le cerf dans les salles du Louvre, fabriquant de la fausse monnaie pour remplir les caisses désespérément vides du royaume, il accumula les initiatives désastreuses. Transpirant le sang par tous les pores de son pauvre corps décharné, Charles IX mourut à 23 ans, haï de tous.
Pourtant, il avait un bon fond.

Avis : j’ai bien aimé ce livre qui raconte l’histoire de Charles IX après le massacre de la Saint Barthélemy, la façon dont cela l’a rendu complètement fou (même si à mon avis il ne devait pas être très net avant, il avait l’air « bien gentil » mais un peu idiot). C’est romancé, très drôle aussi. Je pense que certains termes utilisés sont anachronique, mais cela ne m’a pas dérangé. J’adore l’écriture de Jean Teulé, et en savoir plus sur ce roi (j’avoue je ne le connaissais pas du tout) est assez intéressant. Cela tourne surtout autour de Charly 9, qui est un peu porte poisse, chaque décision qu’il prend créer un massacre, même s’il ne le voulait pas (et voulait au contraire l’inverse). On retrouve des naissances de « traditions » tel que le muguet du 1er mai ou le poisson d’avril.
J’ai beaucoup aimé Marie Touchet et la femme de Charles IX, Elisabeth d’Autriche, qui avait l’air douce. Je détestais ses deux frères, et sa mère par contre. Je n’ai pas tellement aimé Ronsard non plus, j’avais étudié ses poèmes quand j’étais jeune mais j’ai eu une autre vision de ce poète dans ce livre.
Pas mal de passages, de par leur ironie, m’ont bien fait rire, mais finalement c’est quand même triste cette histoire, pauvre Charly 9, roi désastreux.

Phrase post-itée : 
« Le pape répand sur votre couronne toutes ses bénédictions et m’envoie pour vous féliciter. Vous êtes à ses yeux le plus parfait des rois. Aucun autre avant vous ne sut massacrer son peuple au nom de Dieu. » J’ai éclaté de rire, c’est tellement horriblement ironique.

3 plus :
– l’écriture
– l’histoire très intéressante
– les personnages de Marie Touchet et de Elisabeth d’Autriche, ainsi que la manière dont son nées certaines traditions

2 moins :
– les deux frères de Charly 9
– je l’ai bien aimé mais moins que d’autres Jean Teulé

Réponse aux challenges suivants : 
Les challenges de l'année 2013 Les challenges de l'année 2013 Un auteur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :