h1

La ferme des animaux, George Orwell

octobre 26, 2012

 Résumé : Un certain 21 juin eut lieu en Angleterre la révolte des animaux. Les cochons dirigent le nouveau régime. Boule de Neige et Napoléon, cochons en chef, affichent un règlement :

«Tout deuxpattes est un ennemi. Tout quatrepattes ou tout volatiles, un ami. Aucun animal ne portera de vêtements. Aucun animal ne dormira dans un lit. Aucun animal ne boira d’alcool. Aucun animal ne tuera un autre animal. Tous les animaux sont égaux.»

Le temps passe. La pluie efface les commandements. L’âne, un cynique, arrive encore à déchiffrer :

«Tous les animaux sont égaux, mais certains le sont plus que d’autres. »

Avis : Génial. Il se dévore. Conseillé par une amie, j’avoue que je craignais de trouver l’écriture lourde, et en fait pas du tout, c’est simple à lire et on comprends bien que ce qui est représenté est la société humaine. Une bonne critique d’ailleurs qui fait rire (jaune) et fait réfléchir. La fin est vraiment très bonne et bien pensé mais m’a fait frissonner. J’ai aimé des animaux comme Benjamin l’âne (celui qui râle et se plaint mais ne fait jamais rien pour changer les choses parce que c’est la fatalité) ou Malabard le cheval (le bon vieux gars qui veut bien faire les choses et qui est mal récompé). Moïse le corbeau m’a bien fait rire également (représentant de la religion).
J’ai adoré comment petit à petit les choses évoluent, on voit bien que les plus éduqués (ici les cochons) profitent de la naïveté des autres et si certains se battent réellement pour la liberté, ils se font très vite jeté (et calomnié). Le livre forme une boucle et c’est assez effroyable au final la manière dont les Animaux se font manipuler. J’ai tellement détesté Napoléon, mais le pire sans doute était le grand parleur : Brille-Babil qui faisait gober n’importe quoi aux Animaux. La manière aussi dont les lois changent et sont réécrites petit à petit, au nez de tout le monde. De plus commence à régner la terreur pour que le peuple obéisse.
Bref franchement il est génial, je le conseille et il fait réfléchir en plus. (Et il est court !)

Phrase post-itée : 
« Que je sache, disait-il, il n’y a rien qui vaille la peine d’être lu. » Parce que j’ai déjà entendu ça, et que c’est un tel manque flagrant de culture (sans vouloir juger), enfin quand j’entends ça ça m’énerve.

3 plus : 
– Toute une réflexion autour de la société humaine
– L’écriture est abordable, le sujet simple, on comprends très bien l’histoire
– La fin est vraiment géniale (horrible mais géniale et bien pensée)

2 moins :
– Ca va me rendre parano (mdr)
– J’ai tellement détesté Brille-Babil ahaha, j’aurais voulu que les Animaux réagissent mais rien

Publicités

4 commentaires

  1. ça fait un moment que ce bouquin me titille, maintenant j’ai hate de le lire tiens !


    • Oui franchement n’hésite pas il vaut vraiment le coup


  2. Il y a un bail et j’ai la version bilingue de ce livre, voilà qui me motivera peut-être à m’y mettre. Surtout que j’ai déjà lu 1984 du même auteur il y a un moment et que j’avais apprécié, d’ailleurs la façon dont tu décris la fin de La Ferme aux Animaux me fait fortement penser à celle de 1984 qui avait une fin qui m’avait particulièrement marquée.


    • Bah il paraît qu’il est très proche de 1984 en plus =) ! J’ai aussi 1984 dans ma PAL d’ailleurs ! Enfin lit le il est vraiment bien et en plus il se lit vraiment vite =)



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :