h1

Comment devenir une rock star (ou pas), Anne Percin

septembre 18, 2012

 Résumé : Bon, alors, comme ça, vous voulez que Maxime Mainard vous déballe sa life, une fois de plus ?
Vous voulez qu’il vous raconte avec quelle bande de dingues il va fonder son (fameux) groupe de rock ?
Tout découvrir sur les secrets (brésiliens) de sa mamie Lisette ? Ouvrir (enfin) les yeux sur la vie privée d’Alex, sa meilleure pote ? Découvrir (avec stupeur) qui a osé rouler une pelle à Natacha, sa petite copine ?
Et vous demander comment, avec tout ça, il va réussir à avoir son bac ? Entre Noël et les vacances d’été, il va lui en arriver, des aventures inoubliables…
Musique (à donf) et affaires (émouvantes) de famille : Anne Percin poursuit et signe une saison 3 toujours aussi délirante !

Avis : j’avais déjà adoré ICI et LA ! Et voilà encore un énorme coup de coeur. Si Maxime y est grandement pour quelque chose (adorable ce gars, je donne ma veste pour ses sarcasmes moi), tout le reste y est beaucoup aussi. Encore un tome avec pleins de cultures (surtout niveau musicale, que des trucs que je connais pas évidemment, sauf les trucs français, évidemment. Mais au moins je me gave de musique à fond (j’écoute tout et n’importe quoi en fait moi (sauf techno et RnB évidemment, faut pas abuser non plus))). Des presques-nouveaux personnages font leur apparition, comme Stephane (qui m’a fait flipper grave à mort mais que j’ai adoré grave à mort aussi) ou Christian (mais si tonton dépressif). Et puis surtout un nouveau personnage sans le presque : Julius. Que pourrais-je dire de Julius à part : J’A.DO.RE ce type. J’en veux un comme ça dans mon IRTS ou dans ma vie. Il est complètement barré, sa façon de s’habiller et surtout de parler, je suis fan. En plus il a réussi à me sortir une larmichette le doudou, bref vive Julius. Alex et Kevin sont toujours aussi excellents, leurs sorties avec Maxime sont toujours aussi excellentes. Quand Alex m’a fait sourire jusqu’aux oreilles, Kevin m’a fait un peu de peine (et je l’adore aussi). Finalement j’en termine avec Natacha. Enervante mais mignonne (plus que dans le tome 2), elle m’a touché par moment et m’a gonflé par d’autre, c’est Natacha quoi, on finit par s’habituer à elle finalement.
Au niveau de l’écriture, rien à redire, c’est tout à fait le genre que j’aime, pleins d’humour, de notes de bas de pages (aaah les fameuses notes), de sarcasmes, de Maxime (aaah Maxime). Ca m’a fait pleurer, rire, vibrer, foutu dans tous les sens, décoiffé. Ca m’a donné envie de gratter ma gratte, de tapper sur mon piano, et de chanter à tue tête. Mais je fais très mal ces trois choses, alors je me suis abstenue et j’ai continué à lire (bonne chose). On retrouve les talents culinaires de Maxime (ahaha), ses talents d’artistes, ses supers bonnes notes (ou pas), son amour mignon et dindonesque (et presque touchant) pour Natacha et tout le reste qui fait que j’aime tellement ce bouquin et les deux autres d’avant.
L’histoire est simple mais c’est tout à fait le genre « moment de vie » que j’adore, qui me fait rire, qui m’émeut (l’histoire de la grand-mère, ou même de Julius), et puis toute cette musique et cette culture moi j’aime ! Oh ! Et j’en oublie de parler de Gédéon, encore une fois on ne le voit pas assez, mais le peu qu’on en parle je trouve toujours ce personnage extaordinaire et attachant à cent pourcent.
Et puis pour dire un petit mot sur la fin… J’ai gloussé comme une idiote (et ceux qui me connaissent vont facilement deviner pourquoi), et bon si on occulte ce qui m’a fait glousser (muahaha), j’ai juste adorer ça aussi. Une fin ouverte qui laisse place à l’imagination, une fin où on refait le tour des personnages qu’on aime et de ce qui se passe et va se passer.
Maxime et toute la clique vont franchement grave me manquer, c’est sûr, j’en suis toute tristounette.

Phrases post-itées :
« A se demander si je n’avais pas commis un bon vieil acte manqué ? » ça m’a rappelé mes cours de psychanalyse, du coup j’ai éclaté de rire sans raison.

« Kevin, c’est un peu mon doudou à moi » trooop mignooooon

« J’ai jamais aimé écouter la même chose que tout le monde. Plus un truc fait l’unanimité, plus ça me gonfle, tu vois? » Oh je connais quelqu’un comme ça mais je sais pas si je trouve que c’est une qualité ou juste complètement chiant. Mais bon c’est Maxime on lui pardonne tout (sûr!)

3 plus :
– Purée de belle couverture (j’en ai pas parlé dans ma critique, mais j’aime trop elle est craquante)
– Bonne écriture, bonne histoire, bonne fin, pleins de musique et d’autres choses
– Que des personnages trop biens (oui même Natacha)

3 moins : 
– NAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN
– C’est déjà
– Finis ! *pleure*

 

Publicités

6 commentaires

  1. Enfin tu as pu le lire…bon on peut maintenant t’envoyer sur une îles déserte ou la fin du monde peu arrivé ;P
    J’ai pas trop lu ton billet parce que j’ai pas encore lu cette saga mais bon je crois que t’as aimé vu la crise de larme à la fin parce que c’était la fin!!!!
    Bon finalement tu me donne vraiment le goût d’entammer cette saga surtout que je l’ai vu sur Qc loisirs et que mon achat du trimestre s’en vient en plus…à suivre 🙂


    • OUI ENFIN CA YEST. Encore que la fin du monde ne peut pas arriver tant que je n’ai pas vu la saison 3 de Sherlock (2013) et la saison 3 de Teen Wolf (Mai 2013) après on verra ihihihi !
      Lit cette saga méga génial vaaaa vaaa =D


  2. j’ai bcp aimé les deux premiers.


    • c’est vrai qu’ils sont trop biens, et celui là aussi est génial 😀


  3. Je comprend pourquoi tu as gloussé à la fin. Gloussons ensemble.



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :