h1

Starters, Lissa Price

août 5, 2012

 Résumé : Vous rêvez d’une nouvelle jeunesse ?
Devenez quelqu’un d’autre.

Règles s’appliquant à la clientèle de PRIME DESTINATIONS :

1) N’oubliez pas que le corps dont vous êtes locataire est celui d’une jeune personne.
2) Il est strictement interdit de le modifier ou de le blesser.
3) Toute activité illicite entraînera l’annulation de votre contrat.

Le corps que vous avez loué nous appartient.

Avis : C’est une histoire plutôt choquante où certains Starters (les adolescents) vont vendre leur corps pour que les Enders (les vieux) puissent les louer et vivre avec durant quelques jours (ou mois). Ils sont vu comme une marchandise, on parle d’eux comme d’une belle voiture à louer et les Enders ne semblent pas s’en rendre compte. Aucune ethique donc, mais ne vous inquiétez pas vous jure-t-on, aucun accident n’est arrivé.
Callie est une de ces Starters et pour son petit frère elle ferait n’importe quoi, alors elle décide de passer un contrat avec la banque des corps. Seulement à cause d’un bug dans le système elle se réveille plus tôt que prévu.
J’ai trouvé cette histoire entrainante et plutôt passionnante, il se passe pleins de choses et le suspens est assez présent, on se pose des questions et jusqu’au bout de la dernière page nous avons des révélations !
Les personnages m’ont énormément plu surtout Tyler, Callie (et ses réparties), Madisson (je l’ai trouvé vraiment chouette) et Helena. J’ai détesté ceux de la banque comme TinnenBaum (même si son nom me fait rire) ou Doris ou encore Le Vieux. Pour Blake et Michael je reste mitigé, on verra dans le tome 2.
Bien sûr ils restent encore des mystères et je veux absolument savoir ce qui va se passer ensuite. J’ai d’ailleurs un doute sur quelque chose et je me demande si mes doutes seront avérés ou non. Donc je veux vite la suite (heureusement elle sort cette année).
Bref un super récit, des mystères, de l’action, des personnages haut en couleur, une histoire « choc » et de l’humour, moi je l’ai dévoré et je le conseille !
En plus la couverture est vraiment magnifique.
Ah sinon, par certains côté cela m’a fait penser à Hunger Games (alors oui c’est de la dystopie donc forcément) mais surtout à cause de « l’importance de la beauté des candidats ». Donc je comprends (pour une fois) la remarque sur les fans d’Hunger Games qui adoreront ce livre.
En tout cas moi j’ai adoré. Et j’ai hâte d’avoir le deuxième tome.

Phrase post-itée :
« Il n’est pas très vieux – dans les cent dix ans » J’avoue avoir bien ris, et puis j’ai compris qu’en fait pour un Enders c’était pas vieux effectivement.
Il y en a d’autres mais je ne les ai pas sélectionné par peur du spoil.

3 plus :
– les personnages et leur répartie, l’humour présent malgré l’histoire
– l’histoire très intéressante et assez choc
– l’écriture très prenante

3 moins : 
– je veux la suite évidemment
– j’aimerais en savoir plus sur certains personnages
– les enfants sont de la marchandises dans ce livre et wouh ça retourne. (Mais c’est bien !)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :