h1

Ma vie océan, Mireille Disdero

juin 29, 2012

 Résumé : 
Héloïse a 16 ans quand le tsunami qui a dévasté les côtes de l’océan Indien emporte ses parents, en vacances à Phuket.
Dans une maison de convalescence au cœur des Alpes, dévastée par le chagrin et hantée par les souvenirs de sa  » vie d’Avant « , Héloïse s’est enfermée dans le mutisme et s’alimente à peine. Heureusement, il y a Etienne, un surveillant un peu taciturne mais bienveillant, la pétillante Katy, et, surtout, le beau et mystérieux Théo… Grâce à eux, petit à petit, Héloïse réapprend à vivre et accepte à nouveau d’être heureuse.

Avis : tout d’abord je tiens à remercier le club de lecture de mettre en place des supers partenariats, et les éditions Seuil pour ce livre.

C’est un livre pour la jeunesse dont l’histoire est assez triste. Héloïse a perdu ses parents suite a un  Tsunami et se retrouve dans un chalet dans les Alpes. Elle doit se reconstruire mais c’est très difficile. C’est une histoire touchante qui aborde donc un sujet assez difficile. L’écriture est assez simple et s’adresse à la jeunesse, mais on est tout de même vite pris dans l’histoire et dans la poésie des paroles. Héloïse est la narratrice de sa propre histoire et on vit le tout à travers ses yeux, son attachement pour Kathy, ses pensés sur Etienne et Martine, et son béguin pour Théo. Ces personnes qui vont l’entourer et l’aider à se reconstruire. C’est très doux, et agréable, on se laisse bercer.
J’ai beaucoup aimé la reflexion sur l’amitié, ce qu’est un véritable ami et ce que réellement signifie ce mot, ce qui fait les amis et ce qui nous attaches à une personne. Et j’ai adoré Kathy, son caractère et sa manière d’être, une fille forte mais qui cache ses sentiments et qui va aider Héloïse et être aidé par elle. Leur amitié est vraiment très forte et j’ai beaucoup aimé.
J’ai adoré également Etienne et son histoire m’a aussi énormément touché, mais surtout j’adorais la façon qu’il avait de fredonner des chansons. D’ailleurs ce livre est pleins de chansons (et j’adore ça parce que quand je les connais je souris jusqu’aux oreilles, et quand je ne les connais pas je m’empresse d’aller les écouter), de livres (bonheur), et d’autres références culturels (cinématographique…). Donc j’étais ravis.
J’ai adoré Martine également, j’ai trouvé que c’était une très bonne directrice. Et la tante d’Héloïse : Inès.

Ce livre m’a également touché du fait que j’aimerais être éducatrice spécialisée, et j’aurai peut-être à m’occuper d’enfants qui ont vécu ce genre de choses.

Bref des bons personnages, sauf peut-être Jade la méchante du groupe, et une histoire touchante et très belle. C’est un sujet difficile mais l’auteur a su en faire une histoire émouvante sans tomber dans le pathos. L’écriture, donc, reste assez simple, mais cela n’empêche pas l’hisotire d’être bien. Et j’ai beaucoup apprécié et passer un super moment.
Si j’avais une petite critique à faire, ce serait au niveau de la couverture que je trouve moyenne, mais bon.

Phrase retenue : 
« L’histoire se déroule dans un futur angoissant où les naissances sont devenues si rares que les enfants ont remplacé l’argent en tant que monnaie d’échange » et bien l’histoire me paraissait très dystopique et m’a donné envie de lire un livre comme cela, je me demande s’il existe vraiment.

3 plus : 
– Les personnages
– l’histoire très belle
– les liens et la définition de l’amitié

2 moins : 
– la couverture
– Jade, un personnage assez méchant

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :