h1

L’enfant des cimetières, Sire Cédric

juin 2, 2012

 Résumé : Un fossoyeur vivant près d’un cimetière est pris d’une folie hallucinatoire et tue toute sa
famille avant de se suicider.

Un adolescent, se croyant poursuivi par des ombres, menace de son arme les occupants
d’un hôpital et tue Kristel, une artiste peintre. David, photo-journaliste – et compagnon de
Kristel -, décide de découvrir l’origine de cette vague de meurtres sordides et de suicides, qui ne cesse d’augmenter. Bientôt, il va être confronté à l’inimaginable…

Avis : bien gore comme il faut ce bouquin, mais ça ne m’a pas dérangé et les détails sordides moi j’aime plutôt ça alors… C’est pas ça qui fout la trouille de toute façon, c’est plutôt le mystère qui se dégage de l’enfant des cimetières. De pas savoir s’il existe ou pas, ou si les gens sont vraiment fous.
J’ai trouvé que c’était un atout de ce livre, il réussi à mêler la réalité avec le surnaturelle sans que ça me dérange (d’habitude ça me saoule), c’est super bien fait parce qu’on se pose des questions « est ce que c’est vrai ou pas? » et en même temps même si on voit que certaines choses sont effectivement surnaturelles, ce n’est pas lourd parce que ça se mêle bien avec le monde réel.
Nathaniel en tout cas m’a foutu la trouille (moi je voudrais pas le rencontrer du tout), et puis j’ai stressé pour certains personnages. En plus, on nous donnes pleins d’indices sur certaines choses et franchement je sais pas si quelqu’un avait compris que flkjglfdkjglkjhg (censure pour éviter les spoils) mais moi carrément pas, donc j’ai été bien surprise, voilà.
Parlons des personnages, je n’ai pas aimé Aurore je l’ai trouvé vraiment trop trash, la manière dont les journalistes sont des vautours est écoeurante (cependant j’aime le fait que David réhausse la profession j’ai envie de dire), d’ailleurs j’ai bien aimé David même si des fois il m’énervait à faire « non je suis sûr que j’ai halluciné » alors que c’est genre évident que quelqu’un le suit ou quelque chose est bizarre, il devrait faire plus confiance en son instinct, mais bon.
Vauvert est un flic génial, j’adore comment il est capable de mettre ses préjugés et ce qu’il croit de côté, prêt à écouter des trucs abracadabrant et à faire confiance aux gens qui lui parlent (même si au début bof, il apprends de ses erreurs et évolue). Je l’ai vraiment adoré, pour moi c’est mon personnage préféré du livre.
La fin est pas mal (même si certains trucs m’ont frustré surtout un truc qui n’est pas révélé et que j’aurais voulu savoir) mais assez banal au final.
L’écriture est plutôt bonne (même si de nombreuses références au sexe m’ont un peu saoulé) et le couple David/Kristel est sympa (même si pas aussi intense qu’il l’est écrit (du moins j’ai pas ressentis une tonne de passion sur eux quoi)).
En conclusion c’est un bon livre qui m’a quand même fichu un peu les ch’tons, et je n’hésiterai pas à en lire d’autres de cet auteur.

Pas de phrase post-ité.

3 plus : 
– Vauvert est un très bon personnage qui m’a énormément plu
– L’histoire qui mèle habilement la réalité et le surnaturel
– C’est bien écrit, j’aime le gore et j’apprécie aussi me foutre un peu la trouille, et puis le suspens est bien mené

3 moins : 
– la fin m’a pas enthousiasmé (un peu trop banal)
– Aurore est trop trash (même si c’est un bon personnage)
– quelques trucs tirés par les cheveux quand même

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :