h1

Blog, Jean-Philippe Blondel

mai 7, 2012

 Résumé : 
«Le blog, c’était mon espace privé. Mon domaine. Et il a tout salopé. Je trouve ça dégueulasse. Ma révolte, je la revendique. Parce qu’il ne s’est pas retrouvé sur mon blog par hasard. Et qu’il ne s’y est pas rendu qu’une fois. Il l’a suivi, pisté, décortiqué. Quand je suis en face de lui, maintenant, j’ai l’impression de me promener nu en pleine ville».
Révolté par cette trahison, par ce  » viol virtuel « , le narrateur décide de ne plus adresser la parole à son père. Pour se racheter, ce dernier lui fait un don… une plongée dans le passé qui ne sera pas sans conséquence. Un roman de la filiation et de l’écriture intime.

Avis : si le début ne m’a pas convaincu et m’a plutôt déplu, heureusement la suite se rattrape et j’ai finis par dévorer ce livre (bon en même temps il est plutôt court et la première moitié est pas très intéressante, heureusement il se rattrape vachement bien). La question c’est : quand tu fais un blog qui a le droit de le lire? Ce qui est plutôt stupide en soit puisqu’internet est loin d’être privé et qu’il faut pas s’étonner si les parents tombent sur les blogs et les suivent (je le sais, mon père le fait des fois).  J’ai trouvé que le narrateur faisait sa crise d’ado et je l’avoue ça m’a un peu gonflé, arrêter de parler à quelqu’un c’est plutôt sérieux surtout quand il s’agit de son père et le faire pour une raison aussi stupide que « il lit mon blog que tout le monde peut aller voir de toute façon » ça m’a stressé. De plus, le personnage se trouve « adulte » alors que moi il me faisait simplement l’effet d’un sale gosse. Heureusement ensuite cela commence à devenir plus intéressant, quand il a les journeaux de son père (même si encore une fois cette histoire là met du temps à démarrer) et avec un GROS rebondissement inatendu je me suis plongée dans l’histoire et j’ai même versé quelques larmichettes. J’aime assez comment les journeaux ont un effet sur la vie du narrateur et ce qui se passe, et l’évolution des personnages ainsi que de leur relation. La fin m’a hyper émue et donc finalement je recommande ce livre. Puisqu’heureusement l’ado devient vraiment adulte (ou au moins un peu) et ça fait du bien.

Phrase qui m’a marqué :
« Faut dire que vous êtes bizarres, aussi, les ados, vous écrivez des choses intimes sur internet et vous ne supportez pas que ça puisse être lu par indiscrétion ! » parce que oui c’est vrai.

3 plus :
– La deuxième partie de l’histoire
– La fin qui est vachement émouvante
– L’évolution des personnages et de leur relation

3 moins :
– le début
– le narrateur quand il se trouvait très adulte dans ses réactions alors qu’il faisait juste sa crise d’ado
– certains trucs m’ont énervé mais bon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :