h1

Le ciel est partout, Jandy Nelson

avril 22, 2012

 Résumé : Un amour brûlant, une perte dévastatrice, Lennie lutte pour trouver sa propre mélodie. Alors que Bailey, sa sœur, sa meilleure amie, vient de mourir, comment continuer ?
A-t-elle le droit de plaire, elle aussi ?
De désirer Toby ?
D’être heureuse sans Bailey ?
Et comment ose-t-elle rire encore ? Parfois, il faut tout perdre pour se trouver…

Avis : un très beau livre, très touchant et très prenant. Certes avec beaucoup de tristesse, j’ai énormément pleuré et la fin est à la fois si magnifique et vrai que j’ai encore plus fondu en larmes, et pourtant … Qu’est ce que je me suis marrée aussi. La manière de penser et de parler de Lennie est par moment vraiment drôle, décalé, complètement folle. Et sa famille l’est : folle. Sa soeur l’était également d’ailleurs.
Et puis elle se met à faire n’importe quoi, elle sort avec le copain de sa soeur. Elle tombe amoureuse de Joe. Tout se complique. Elle s’en veut. Parce qu’elle veut être heureuse, mais qu’elle ne peut plus raconter tout ce qui lui arrive à Bailey.
Tout autour on parle aussi de la mère disparu de Lennie et sa soeur, et cela rajoute un petit de drame.
Les personnages sont pour la plupart tous attachant (sauf peut-être Toby que j’ai trouvé un peu plus ennuyant, et Rachel qui est la grande méchante de l’histoire mais qui m’a quand même fait rire).
Le livre est également parsemé de musique, de poésie, de papiers perdus, et il est tout en légereté. J’aime la manière dont Lennie décrit son amour, et j’ai tout a fait pu m’y identifier. Elle est vraiment trop mignonne et ce livre est très bien. A la fois léger, et quand même triste.

Phrases qui m’ont marqué :
« C’est comme si quelqu’un avait aspiré l’horizon pendant qu’on avait le dos tourné. » touché quasiment dès le début.

« Son livre est plus qu’un livre ouvert, carrément un mur de graffitis » parce que les descriptions dans ce bouquin sont juste trop bonnes.

3 plus :
– c’est super mignon, drôle, triste, émouvant
– les personnages sont vraiment chouettes
– l’écriture est très belle et poétique

3 moins :
– Lennie fait quand même un peu la conne (mais bon)
– ohmondieu mais c’est déjà fini?
– dur quand même…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :