h1

Les jumelles de Highate, Audrey Niffenegger

avril 21, 2012

 Résumé : Inséparables jumelles, Valentina et Julia héritent d’un appartement au coeur de Londres.
Ce legs vient de leur tante, énigmatique soeur de leur mère, à laquelle elle n’avait pas parlé depuis plus de vingt ans. Le testament est clair : Valentina et Julia hériteront définitivement du bien après y avoir vécu un an sans interruption et sans que jamais leur mère n’y mette les pieds. Intriguées, les deux jeunes filles emménagent dans l’immeuble victorien, tout près du célèbre cimetière de Highgate.
Très vite, l’atmosphère dangereusement romantique du lieu les intrigue, les séduit et, bientôt, les ensorcelle…

Avis : je sais pas pour vous, mais moi je trouvais le résumé super alléchant, et j’avais hâte de commencer ce livre. Alors quelle déception ce fut. Long à démarrer déjà, je me suis dis « bon ça arrive » et pensant que la suite serait mieux, quand les jumelles arriveraient ENFIN dans l’appartement de Elspeth. Et en fait non. C’est longuet, pas de suspens (enfait si, mais j’ai tout deviné avant qu’on ne m’explique et du coup je n’ai pas du tout été surprise quand on s’est enfin décidé à nous raconter le fond de l’histoire). Les personnages sont tous insupportables, Edie, Jack, les jumelles, Elspeth et Robert, je n’ai aimé aucun d’eux.  Au début j’appréciais encore Valentina, elle semblait prisonnière de sa jumelle Julia un peu possessive et autoritaire, qui voulait que Valentina fasse comme elle le désirait et qu’elles restent pour toujours ensemble, qui la forçait à prendre le métro sachant très bien que Valentina déteste ça et ce genre de choses. Et puis Valentina s’est montrée hyper égoïste et je me suis mise à la détester presque autant que sa soeur (si ce n’est plus). De plus les jumelles ont vingt ans, mais ont des réactions de gamines, c’est super énervant. Les seuls personnages que j’ai apprécié son Marijke et Martin.
Martin était assez intéressant pour ses TOC, c’était un personnage que j’ai trouvé attachant, intelligent mais complètement détruit par sa maladie, mais qui reste fou d’amour pour Marijke (qui a décidé de le quitter pour retrouver sa liberté). Leur histoire était assez bien, je l’ai trouvé émouvante et mignonne. (Par contre je n’ai pas apprécié la relation de Martin et de Julia).
Robert m’a semblé juste pervers (plus qu’amoureux), Elspeth complètement tarée, Edie et Jack inintéressants. L’histoire n’avançait pas, et même quand il y a eu de l’action cela se perdait dans des descriptions inutiles et des détails qui ne servaient à rien. En plus je voyais comme le nez au milieu de la figure ce qui allait se passer et cela m’ennuyait profondément.
Certes ce livre se lit facilement et rapidement, mais cela ne m’a pas empêché de m’ennuyer. Et puis la fin, que j’étais contente de voir arriver, n’a rien arrangé à ma déception, je l’ai pas trouvé incroyable ni rien. Y avait comme un sentiment d’inachevé, pleins de choses ne sont pas expliqué et reste totalement illogique. Des fois les personnages tu sais pas pourquoi ont des sautes d’humeur bizarres, le temps passe sans qu’on le voit (j’ai trouvé ça un peu facile aussi, parce que hop un mois est passé et tout ce qui se passe entre n’est pas expliqué mais entre temps Valentina est devenue dépressif? On sait pas trop pourquoi.)
Donc trop de longueur, trop de choses inexpliquées, trop de choses faciles, trop peu de suspens (ou faux suspens puisqu’on devine tout trop facilement), et des personnages trop énervants.

Pas de phrases qui m’ont marqué à dire vrai, sauf par leur longueur ou inutilité.

3 plus : 
– ça se lit vite (heureusement) malgré les 535 pages
– Martin et Marijke
– Marijke et Martin

3 moins : 
– ennuyant, pleins de longueurs
– des personnages énervants
– des évènements qu’on voit se profiler à 3 km.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :