h1

Les indiscrétions d’Hercule Poirot

avril 9, 2012

 Résumé : «Richard Abernethie est décédé brusquement chez lui d’une crise cardiaque.» C’est ce qu’ont écrit les journaux. Tous les proches sont accourus pour les obsèques et tout se serait passé très correctement si cette écervelée de Cora n’avait bêtement demandé : « Il a bien été assassiné, n’est-ce pas ? » Cette question incongrue jette, évidemment, un froid dans la réunion de famille.Six ou huit coups de hache assenés, dès le lendemain, sur le crâne de la bavarde, et un peu d’arsenic fourré dans le gâteau de sa dame de compagnie, justifieront l’intervention d’Hercule Poirot.
Son fameux sens de la déduction prouvera que l’innocente question de Cora n’était pas si sotte…

Avis : J’ai trouvé ce livre un peu long au démarrage, évidemment il faut bien présenter chaque personnage de la famille (et les autres) et leur particularité, leur caractère, tout ça. Mais bon c’était quand même pas forcément très intéressant et j’avais envie d’un peu plus d’action. Quand Cora lâche sa bombe cela devient un peu plus sympa, surtout que les personnages commencent à discuter entre eux  et on se dit « tiens qu’est ce qu’ils racontent et si… », là dessus Agatha Christie sait très très bien nous interroger, qui peut bien être l’assassin, si assassin il y a d’ailleurs.
Puis Cora se fait tuer aussi et là… Là on se dit qu’elle avait peut-être raison après tout. Mais qui dans la famille a pu faire le coup, ils ont tous l’air coupable et c’est difficile à deviner très franchement. En plus je ne les aimais pas, j’avais l’impression que c’était tous plus ou moins des fauchtons, sauf peut-être Susan, mais encore là elle était sans doute trop froide. Donc difficile de décider qui a fait le coup. Puis j’ai finis par me faire une idée et suis restée dessus. Alors Hercule Poirot mène son enquête, d’ailleurs j’apprécie assez comment il s’y prend.
Finalement le dénouement n’était pas du tout celui auquel je m’attendais et j’ai eu l’impression de m’être fait manipuler, donc bravo, j’ai été réellement surprise et je trouve que c’est ce qui compte au fond. Et pourtant je suis sûre que pleins d’indices étaient parsemés partout, mais non on est noyé sous d’autres infos et celles là ne nous paraîent pas forcément importante.
Bref un bon livre, certes un peu ennuyant par moment, mais qui est plutôt court et intéressant, avec une bonne fin.

Phrases qui m’ont marqué : 
« Une femme capable d’intelligence dans tous les domaines de la terre pouvait se comporter comme la dernière des demeurées à propos d’un homme. » Parce que j’ai trouvé que ça avait quand même un fond de vérité

« Les lignes droites et les angles aigus s’imposaient partout, à la seule exception, ou presque, d’Hercule Poirot qui présentait de multiples rondeurs avec son ventre agréablement rebondi, son crâne en forme d’oeuf et ses moustaches recourbées en proue de gondole dans un style flamboyant » parce que j’ai éclaté de rire et que cela nous as valu un sacré fou rire avec ma soeur.

3 plus : 
– L’enquête très bien mené, et qui permet de se poser des questions
– Le dénouement vraiment surprenant
– Et la manière dont Agatha Christie écrit et se moque un peu des ses personnages

3 moins :
– parfois un peu longuet
– long à démarrer
– Timothy m’a vraiment saoulé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :