h1

Les Ecriveurs tome 1 La cité Lumineuse, Frédéric Mars

mars 24, 2012

 Résumé : « Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi ce cadeau ou cette place d’honneur qui vous semblaient destinés ont atterri dans les mains d’un autre que vous ? Pourquoi des obstacles de dernière minute se dressaient sur votre route alors que rien ne semblait s’opposer à votre succès ? Pourquoi le bus que vous deviez prendre partait sans vous, à quelques secondes près ?

Vous invoquez le sort, la malchance, la fatalité ? Vous pensez que c’est comme ça et qu’on n’y peut rien ?

Mais bientôt, dans quelques instants, vous saurez. Ma vie et la vôtre, que vous le vouliez ou non, sont dorénavant liées à jamais…

Pourquoi ça ?

Oh, c’est très simple. Ça se résume même en une phrase :

Votre vie, c’est moi qui l’écris ! »

Avis : L’histoire commence par un avertissement, attention pour les lecteurs sensibles. Et c’est vrai que je suis sensible, alors pas étonnant que maintenant après avoir lu ce livre je m’interroge. Façon The Truman Show ou encore Dark City, je me demande si un Ecriveur ne serait pas entrain d’écrire ma vie, et plutôt mal en plus.
J’ai beaucoup aimé le début qui se permet de faire des retours en arrière, nous plongeant (c’est le cas de le dire) immédiatement dans l’histoire et dans la tête de Lara la narratrice.
Lara est une adolescente un peu comme les autres (ou pas), elle est amoureuse du type célèbre de son école (mais qui ne la remarque pas évidemment) et elle n’a pas beaucoup d’ami. Elle a une vilaine belle-soeur qui veut sa peau, un père un peu absent, et une maman morte quand elle était trop jeune. Elle est plutôt normale, jusqu’au jour où elle découvre qu’elle est un Ecriveur et qu’elle va avoir la responsabilité d’écrire l’histoire de ses Ecrits (les gens sur lesquels elle écrit). L’histoire est vraiment super intéressante (et flippante, mince, imaginez que ça soit vrai? Où est le libre arbitre là dedans?) et j’ai adoré Lara. Elle a pas la langue dans sa poche, a son petit caractère bien tranchant, et même si elle peut se montrer niaiseuse (preuve en est son histoire d’amour impossible avec la coqueluche de l’école) elle n’est pas avare de remarques cinglantes. Bon bref, je l’ai beaucoup apprécié, alors qu’elle penche entre choisir l’amour et le destin d’Ecriveur, elle va découvrir ses pouvoirs et les Ecrits dont elle va devoir s’occuper. Des choses « bizarres » se passent autour d’elle j’ai envie de dire, et on sent bien que quelque chose cloche, quelqu’un manipule les ficelles dans le noir.
Il y a du suspens et même si certaines choses sont tirés par les cheveux, l’action est bien mené et l’histoire bien écrite. J’ai envie d’en savoir plus sur les Ecriveurs, et la fin est tuante (c’est à dire que je vais faire ma serpillère en attendant la suite bouhouhouhou). Je regrette cependant que les autres personnages soient peut-être trop superficielle, à part Lara et Bethsie, j’ai trouvé que Will et les autres n’étaient peut-être pas assez développé. J’espère que le prochain tome réparera cela.

Phrase qui m’a marqué : 
« C’était quoi ce job qui commençait dans le danger de mort imminente et qui finissait dans l’amnésie ?! » Un job plutôt sympa, au final. Peut-être.

3 plus : 
– Lara est un personnage vraiment sympathique
– L’histoire (qui fout un doute, aaah je suis sûr qu’un Ecriveur écrit mon histoire)
– La narration qui est super sympa, et l’écriture que j’ai bien aimé, l’humour qui se dégage de ce livre

3 moins : 
– les autres personnages qui ne sont peut-être pas assez développés
– Certains trucs complètement tirés par les cheveux (mébon)
– Mais euuuh je veux la suite et je ne l’ai pas. Elle est même pas encore publié bouhouhou.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :