h1

A tombeau ouvert, Kathy Reichs

mars 23, 2012

 Résumé : Alors que l’anthropologue judiciaire Tempe Brennan est chargée d’examiner le corps d’un homme tué d’une balle dans la tête, un inconnu lui remet la photo d’un squelette. «Voici la clé du meurtre», dit-il. Ses premières recherches révèlent à Tempe que cette ossature est un vestige archéologique retrouvé lors d’un chantier mené à Massada, en Israël. Pourquoi toute trace de la découverte a-t-elle été effacée des rapports de fouilles ? Pourquoi assassine-t-on ceux qui y ont été mêlés ? Et qui était cet homme ? Certains prononcent le nom de Jésus de Nazareth… Tempe va suivre la piste jusqu’au bout, au risque de sa vie.

Avis : Ce livre m’a totalement ennuyé, au bout d’une vingtaine de pages j’avais juste envie de le refemer, mais je suis allée jusqu’au bout car Aude me l’avait prêté et que je voulais me faire un véritable avis. Ce fut réellement laborieux et j’ai vraiment été satisfaite de le refermer et de passer à autre chose. Comment dire, je n’ai tout d’abord pas aimer la narration, donc tout ce passe du point de vue de Tempe, mais elle a un don pour couper le récit et parler d’un truc qui n’a rien à voir, pour dire « j’ai fais une grande découverte » mais n’en parlé que 15 pages plus loin, installant un faux suspens (en fait je trouve juste ça énervant qu’elle ne dise pas immédiatement ce qu’elle sait, je préfère les suspens où le personnage cherche vraiment à comprendre, pas où il fait de la rétention d’information). J’ai eu du mal avec tous les termes techniques sur l’ADN, sur l’étude des os, et puis bon l’histoire en elle-même m’a juste complètement saoulé. Une histoire sur Jesus, pourquoi pas? Je veux dire j’ai absolument dévoré le Da Vinci Code sans problème, mais là c’était simplement des spéculations qui n’apportent rien à l’histoire et qui embrouillent un peu tout. En plus ça m’a gavé de lire certaines choses, on sentait bien que « les musulmans c’est les méchants bouuuh les vilains terroristes », « les juifs vivent en juiferie » (comme dirait mon père), « les extrèmistes nous pourrissent la vie » (comme si on l’ignorait), « la Bible a dit ça, le Vatican c’est des menteurs nyanyanya » (ouais bon). Bref les jugements stéréotypés comme ça moi j’en ai complètement par dessus la tête et ça bouffe totalement le récit.
A part ça pendant 400 pages j’ai envie de dire, l’histoire tourne autour d’un squelette : Max de Massada, apparement il serait la clé de l’enquête, Ferris aurait été assassiné à cause de lui. On nous gave donc de référence historique, d’histoire d’os, de termes compliqués dont j’ai rien retenue, de « c’est jésus ou c’est pas jésus », et bon je me disais que quand même l’assassin devait avoir un rapport avec ça et qu’on allait nous révéler une sorte de vérité sur Max de Massada. Ca aurait pu faire une bonne fin et réhausser je pense mon avis sur le livre. Même si Tempe répète au moins cinq fois la même chose tout au long du livre (et en narration s’il vous plaît, comme si nous n’avions pas compris la première ou même la deuxième fois pour ceux qui auraient lu le livre comme moi c’est à dire en ayant quelques moments d’absences parfois) mais CINQ fois nous expliquer quasiment avec les mêmes mots que Max n’est pas Jésus parce que blablablabla… C’est bon quoi je dis stop, j’ai compris. Et si c’était la seule répétition encore… Mais non, le livre en est bourré, nous saloue de trucs déjà vu, un peu comme les épisodes flash back au milieu d’une série, de ceux qu’on a juste envie que ça se termine, et ben là voilà c’était pareil.
Et spoil attention : finalement on nous bassine avec ce fichu squelette, pour apprendre qu’en fait Ferris a été assassiné uniquement pour une histoire de cul et basta.
Aucun suspens parce que le personnage concerné on ne le voit quasiment pas du bouquin, on peut même pas se dire « tiens ça pourrait être ça » et faire des suppositions parce que l’histoire est noyé sous l’histoire de Jésus et compagnie et de ce fichu squelette qui ne sert à rien (dont on n’en sait quasiment pas plus au final en plus, genre tout ça pour… rien), et qu’on découvre qui est la tueuse UNIQUEMENT parce que Tempe lui tombe dessus et qu’elle la menace de mort… Pour l’enquête bien établi, on reviendra. Je veux dire, si encore à un moment elle s’était dit « tiens je soupçonne cette fille parce que… » mais non même pas, elle comprend tout uniquement quand l’autre lui tombe dessus, basta. Fin de l’enquête. Pour les squelettes, Jésus pas Jésus, et bien va savoir? Et on a le droit à dix pages de plus pour théoriser sur ça alors que finalement on s’en fout vu que l’enquête est bouclé.
Fin chiante, longuette, répétitive et qui n’apporte pas plus à l’histoire : à l’image du bouquin.
Et je crois que si je lis encore les mots « culotte rouge » quelque part je vais criser.
Seul point positif (heureusement il y en a un, sauvé) c’est les dialogues, pas tous, certains sont bien lourds, mais en général ils étaient bien bâtit et les personnages se répondaient du tac au tac, ce que j’apprécie plutôt, de plus ils paraissaient assez réels. Mais y a bien que ça qui m’a plu, parce que même l’humour ne m’a pas fait rire.

Aucune phrase ne m’a marqué, j’ai rien retenu.

3 plus : 
– Les dialogues.
– Le fait que je l’ai ENFIN terminé
– et ça ne fait que deux plus

4 moins (et plus) :
– Les personnages (ah oui, je ne les ai pas aimé)
– L’histoire de cul (punaise)
– L’histoire tout court
– L’enquête, le faux suspens, la fin, l’écriture, la narration… Bref.

Publicités

2 commentaires

  1. La série qui en sort a l’air bien mieux


    • Je sais pas, j’ai vu un demi épisode de la série, puis le dvd a bugguer. Mais comme je commençais déjà à m’endormir… Après on m’a dit qu’il y en avait des autres mieux mais je sais pas.



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :