h1

Paranoid Park, Blake Nelson

février 10, 2012

 Résumé : Paranoid Park est l’histoire d’une innocence perdue, celle d’un jeune skater de dix-sept ans qui tue accidentellement un agent de sécurité. Un cadavre, pas de témoin. Il doit désormais affronter le monde et les conséquences de son acte.

Avis : C’est un pote qui m’a conseillé ce livre, et je le remercie parce que je l’ai dévoré. Le jeune skater est adorable (de mon point de vue) et je l’ai vraiment plaint. Sa vie pénarde bascule du jour au lendemain, hier il était un skater qui voulait s’amuser, le lendemain il se retrouve être un assassin qui se sent complètement paumé. Cela change toute la donne et toute sa vie ainsi que sa façon d’être et de penser. C’est très psychologique, on peut pas dire qu’il se passe énormément de choses, et pourtant on est vraiment dans la tête de ce personnage et on a réellement envie de le soutenir, de lui dire « c’est pas ta faute ». Tout le long je me suis demandée comment cela allait se terminer, il se sentait tellement vide, tellement perdu, et c’est comme si personne ne s’en rendait compte ou n’y faisait attention. Bon c’est sûr qu’on va pas se dire en voyant un mec se renfermer sur lui même : « lui je suis sûre qu’il a tué quelqu’un par accident »… Mais je sais pas, on l’aide vraiment pas. Faut dire qu’en plus ça va pas dans sa famille, ses parents divorcent, son petit frère stress, et sa copine est une conne (ouais bon ça…). Ses amis sont pas si fidèle, m’enfin. Heureusement il y a Macy, je l’ai tout de suite adoré cette fille. Cette histoire est très prenante malgré nous, elle se lit très vite, moi je l’ai dévoré et j’ai adoré la fin très ouverte (qui m’a fait pleurer et rire).

Passage qui m’a marqué et touché :  
« Je suis resté là, à la regarder. Le monde entier n’était qu’un rêve, je m’en suis rendu compte. Rien n’était vrai. Chacun jouait son rôle dans une mauvaise fiction télé. Le monde entier n’étais qu’une émission de grande audience de FOX TV. »
Parce que des fois ça m’arrive de ressentir ça, même si bien entendu ma position n’est pas la même.

3 plus :
– l’adolescent de 17 ans qu’est trop mignon
– l’histoire quoi, comment on se sent quand on assassine quelqu’un? Même sans faire exprès. Et qu’on est un adolescent.
– l’écriture, et tout ce qui se déroule du long. La fin aussi.

3 moins : 
– Jennifer
– Le flic m’a trop déçu
– ce flkjgldfjldkgj de Vigile ! Mais bon s’il n’était pas là, y aurait pas d’histoire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :