h1

Hunger Games t.3 : La révolte, Suzanne Collins.

janvier 1, 2012

 Résumé : Katniss a survécu par miracle à ses deuxièmes Hunger Games. Sauvée par un commando venu du District 13, elle réapprend à vivre dans les souterrains de ce district mythique. Elle y retrouve sa mère, sa petite soeur Prim et même Gale, Haymitch, Plutarch et certains des tributs, aussi mal en point qu’elle. Une fois remise sur pieds, Katniss accepte pourtant de repartir sur le devant de la scène. Mais avant d’accomplir sa mission, Katniss doit répondre à une question cruciale : doit-elle exécuter sa vengeance ou bien chercher la vraie source du mal ? De son choix dépend la survie des districts et l’avenir de l’espoir…

Avis (spoiler t.1 et 2): je vais essayer de faire une critique claire, car je viens à peine de le finir et je suis encore toute bouleversée.
Tout d’abord commençons par le début, on retrouve Katniss qui se voit embarqué malgré elle dans une guerre. Elle ne sait pas si elle la désire, mais a-t-elle le choix? Les gens veulent qu’elle soit le geai moqueur, le symbole de la rébellion.
Elle est complètement paumée, et on sent bien qu’elle se laisse entrainer parfois un peu malgré elle. Cela ne l’empêche pas de se montrer exigeante et d’affirmer ses envies.
Je dois dire que quand on la retrouve, vu comment est décrit le district 13, j’ai eu l’impression qu’elle avait quitté une dictature (le capitole) pour une autre. J’ai immédiatement détesté le personnage de Coin (et j’ai bien eu raison tiens).
Ce livre, autant le dire, est difficile (pas à lire mais dans le sujet), c’est la guerre cette fois-ci, plus de Hunger Games (bien qu’il reste en toile de fond), on se bat vraiment et des gens meurent (pas forcément ceux qu’on voudraient, pas forcément ceux auxquels on s’attend). Peeta est loin en plus, surtout au début, mais j’ai l’impression qu’il reste très présent tout le livre, surtout dans les pensés de Katniss. Quand à Gale… Il m’a pas mal énervé tout du long, sa haine valait bien celle du Capitole à mon avis, même si elle était compréhensible, j’ai préféré les agissements de Katniss.
Quand Peeta réapparaît j’ai hurlé de joie et fondu en larmes dans la même minute. Le reste du livre m’a pris aux tripes comme pas permis, tout devenait toujours plus intense (et disons le : plus horrible). Alors oui des gens meurent, et oui c’est gore, mais faut pas oublier que c’est la guerre. Je vois pas trop une guerre où tous les personnages qu’on aime s’en sortent super indemme et heureux sur une île du pacifique.
Mais tout allait trop vite, les morts étaient difficiles à assimiler, et comme je me sentais vraiment comme dans la tête de Katniss, tout comme elle j’avais du mal (et pas forcément le temps) de m’y arrêter. C’est à la fin, plus calme, que j’ai éclaté en sanglot (à cause d’un chat).
Il y a aussi beaucoup de remises en questions sur l’humanité, la guerre, ce dont est capable l’humain, qu’il oublie trop vite que le massacre n’apporte que le massacre, cette envie de pouvoir. Ca m’a pas mal rappelé des paroles d’une chanson de Renaud « Renverse la pyramide, met la tête en bas, mais tu ne seras pas plus libre quand le peuple règnera. Les hommes entre eux sont bien pires que les rats » (Lolito Lolita).
Heureusement il y a des bons personnages qui donnent une meilleure image de cette humanité (comme Annie et Finnick, comme Haymitch (même si c’est un alcoolique), comme Johana, comme Prim, Katniss et Peeta (non je n’ai pas envie d’y inclure Gale), comme Leeg 1 et Leeg 2, comme Brogg et les autres du quatre cinq un. Comme le chat de Prim aussi, un peu).
Bref, ce livre m’a vraiment touché, je l’ai absolument adoré, c’est une très bonne trilogie et je ne regrette pas de l’avoir lue car elle m’a énormément plu, remué et bouleversé.
Je la conseille.

Phrases qui m’ont marqués : « Le fait de me demander non pas ce que je respire, mais qui, me donne des haut-le-coeur. »
Et aussi (attention spoil de la fin) :
« – Tu m’aimes. Réel ou pas réel ?
Je lui réponds :
– Réel. »

3 plus : 
– j’avais lu le un et le deux, autant lire le trois
– j’ai adoré tout du long, je n’arrivais pas à décrocher. La fin est trop bien !
– Peeta (oui je l’aime c’est mon chouchou d’amour pi c’est tout)

3 moins :
– Gale (grmbl il m’a trop saoulé)
– Snow (grmbl pire qu’orangina rouge)
– Coin (pétasse !)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :