h1

Le carnet de Théo t.1 : Dans ma bulle, Eléonore Cannone

décembre 29, 2011

 Quatrième de couverture : 

Prénom : Théo.
Pseudo : Hatedoro.
Âge : 14 ans.
Classe : 3e 1.
Lieu de vie préféré : sa chambre.
Adore : son chat, le rock, les jeux vidéo, les animes et les mangas.
Déteste : les fêtes, les réunions de famille, le chocolat.
Passion : dessiner.
Caractère : trempé.
Signe particulier (physique) : dissimule la cicatrice barrant son sourcil gauche sous une mèche.
Signe particulier (psychologique) : possède une franchise désastreuse et un humour dévastateur.
Souci récent : son chat Kyô a confondu sa gomme mie de pain avec une souris. Arghh ! ! !

Avis :  Je n’ai pas été convaincu plus que ça par ce livre. Mais parlons d’abord des points positifs : c’est court, facile à lire, les dessins sont sympas (bien que répétitif), l’histoire est « mignonne », j’ai bien aimé Théo, Samuel et Kyô (le chat hyperactif), j’ai adoré Léandro (le fils que je voudrais :D) et sa mère ! Pas mal de choses m’ont fait rire, et puis vu que ça parle japon, manga, musique, et que Théo est une associale finis j’étais forcément contente.

Seulement mon avis reste mitigée et ce pour plusieurs points :
Les dessins sont définitivement trop répétitifs (comme si nous dans nos carnets intimes on mettait 14 fois le même dessin??). Ishiguro est un personnage que je n’ai absolument pas aimé (trop calme, trop « psy », trop bizarre, à ne jamais répondre aux questions qu’on lui pose comme s’il était hyper mystérieux, et puis il ne me rassurait pas).
Certaines phrases sont en japonais, tu sais pas pourquoi, ça m’a un peu gonflé (et oui).
J’ai relevé des fautes (et ça m’a pas fait rire non), quand on parle de quelques choses, on se renseigne, flute (même si je suis sûre que l’auteur s’y connait, mais bon, peut-être que l’éditeur non).
Le passage en allemagne m’a fait hurlé : trop stéréotypé : en gros les allemands sont gros, hystériques, ont des blagues de m**** et leurs filles portent des couettes, ce sont des bouffeurs de saucisses (et de graisses)… Moui. Ah oui, une chose m’a fait cependant sourire, c’est l’allemand qui agresse Théo parce qu’elle traverse au rouge (et en allemagne, on est mieux élevé qu’en France, on ne traverse pas quand le bonhomme est rouge, et pan (oui les stéréotypes de m**** j’aime pas ça)). En plus, Théo ne fait que se plaindre touuuuut le temps (pas seulement en allemagne, mais là surtout) pour ensuite pleurnicher qu’elle est triste de partir… (sale chieuse !)
La fin… Je ne lui reproche pas d’être courte où d’annoncer une suite (qui de toute manière viendra bientôt), mais surtout de n’avoir aucun sens. Oui c’est pour créer du suspens, okay moi aussi j’aime en créer, mais j’aurais aimé une explication sur la chose. M’enfin.
Et pour finir ce qui m’a dérangé c’est l’histoire des photos, alors j’ai bien rigolé au début, mais quand on apprend le fin fond de l’histoire j’étais tellement traumatisé que je me demandais pourquoi mettre un truc aussi triste dans un bouquin pareil? C’est comme si au milieu d’une tragédie, t’avais un clown qui faisait faire son numéro quoi. En plus, les parents de Théo sont vraiment pas bien dans leur tête, je les trouve insupportables.
Voilà, je crois que c’est tout.
Bon ma critique a l’air sévère comme ça, mais j’ai tout de même passé un bon moment, c’était pas désagréable à lire, et j’ai quand même bien ris (pi Théo par certain côté me rapelle moi !)

Une phrase qui m’a marqué : « Edouard, l’autre frère de mon père, sera absent. Il est mort »
J’avoue, j’ai éclaté de rire (surtout de la façon dont c’est dit)

3 plus :
– Les dessins, la musique
– Le fait que c’est drôle quand même
– Théo est quand même sympa, et son chat mignon peut-être

3 moins :
– Les parents de Théo, la mère de Sam, Ishiguro (oui moi je l’aime pas)
– Les stéréotypes (pas que sur l’Allemagne, le « tous les japonais ont des chats » wtf?)
– L’histoire des photos

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :